Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 17:38

 

 

La majorité des foyers sont aujourd’hui équipés d’une TV écran plat compatible avec la Haute Définition. La guerre fait donc rage parmi les constructeurs et il est parfois difficile de s’y retrouver dans cet univers qui a de quoi effrayer les moins technophiles d’entre nous.

A équipement comparable, la question revenant le plus souvent est de savoir quelle technologie choisir entre un écran Plasma, une TV LCD ou désormais une TV à LED. D’autant plus que chaque fabricant apporte dorénavant son lot d’innovations en fonction du type d’écran.

Voici un petit guide pour vous aider à faire le bon choix en toute simplicité.

 

Les écrans Plasma


 

De quoi s’agit-il ?

La technique de restitution de l’image provient d’un mélange de gaz (Argon et Xénon) contenu entre 2 plaques de verre. L’émission d’un courant électrique au sein de ce mélange permet de créer le Plasma.

Intérêts / avantages

Les raisons d’opter pour un écran plasma sont multiples :

  • Vous bénéficiez de meilleurs contrastes grâce à une qualité des noirs évidente et une large gamme de couleurs. C’est la solution idéale pour regarder vos films sur Blu-Ray ou DVD
  • Les écrans plasma sont plus grands que ceux issus des autres familles (au minimum 94 cm)
  • Les écrans Plasma sont aujourd’hui plus accessibles en terme de tarifs.

Inconvénients

Au delà de ces réelles qualités, les écrans Plasma souffrent de quelques défauts.

  • Leur poids. En effet, la dalle en verre est plus lourde comparée aux dalles plastiques des écrans LCD ou Led. Faîtes donc bien attention si vous devez accrocher l’écran Plasma à votre mur et choisissez le support mural adapté.
  • La consommation électrique est plus élevée (de l’ordre de 20 % par rapport à un écran LCD et aux TV LED)
  • Ce type d’écran nécessite une pièce relativement grande en raison de la taille de l’écran
  • Les écrans plasma ne sont pas optimisés pour les jeux vidéos. Un syndrome d’image persistante (Burning) peut survenir et ce, même si les derniers Plasma ont fait de gros progrès sur le sujet. Il n’est par exemple pas impossible de continuer à percevoir le logo d’une chaîne une fois la TV éteinte suite à une utilisation intensive.

Pourquoi choisir un écran Plasma?

Vous êtes un cinéphile DVD-vore ? Le Plasma est fait pour vous. Les écrans sont grands, la restitution des couleurs est plus naturelle, l’image bien plus fluide et les contrastes très élevés. Leur usage parfait pour regarder un Film dans une pièce sombre !

Les innovations

Certains fabricants comme LG propose des modèles dotés d’un « mode Photo ». Cela permet au téléviseur de reproduire les photos (ou autres contenus multimédia) à l’écran avec une clarté et une résolution particulièrement fidèles à l’original. Notez également que ces images peuvent être affichées avec des effets tels que monochrome, sépia, peinture à l’huile et vignette…

Il existe désormais plusieurs modèles d’écrans plasma pourvus de la certification d’affichage THX. Il s’agit de la norme de référence pour les produits électroniques de divertissement audiovisuels.

Sachez également que les téléviseurs plasma intègrent maintenant des prises HDMI et USB.

Enfin, notons que le problème d’effet burning a été atténué sur les plasmas nouvelle génération. A ffichées trop longtemps, les images fixes pouvaient continuer à se voir (en surimpression) pendant des heures. Désormais, les derniers modèles utilisent des technologiques capables de prévenir ce phénomène.

Les écrans LCD

 


De quoi s’agit-il ?

Les initiales LCD signifient «Liquid Crystal Display» que l’on peut traduire dans notre belle langue par «écran à cristaux liquides». Cette technologie s’est généralisée sur la plupart de nos écrans quotidiens : téléphones portables, moniteur d’ordinateur, appareils photos, machines à laver, le LCD est partout.

 

Intérêts / avantages

La technologie LCD dispose également de sérieux atouts :

  • C’est le choix du marché : le LCD est la technologie adoptée en majorité par les acheteurs de TV
  • Une offre plus large avec notamment plus de choix dans la taille des écrans
  • Une luminosité très supérieure au plasma permettant un meilleur affichage dans une pièce éclairée
  • Les écrans LCD sont moins gourmands en électricité que les écrans Plasma
  • L’image est également plus fine et plus précise avec des résolutions natives bien souvent supérieures au Plasma.

Inconvénients

  • Les écrans LCD sont hélas plus fragiles. Attention au syndrome du pixel mort ! Que votre écran soit allumé ou éteint, un pixel peut rester noir suite à un mauvais coup. Il a beau être minuscule, mais s’il reste immobile, vous ne verrez plus que lui, surtout s’il est en plein milieu de l’écran !
  • Les contrastes sont moins élevés que pour un écran plasma. Mais les constructeurs ont énormément progressé dans ce domaine, rattrapant peu à peu leur retard.
  • Par rapport au Plasma, le temps de réponse de l’image est aussi plus élevé, donnant l’impression d’une image moins fluide. Mais là aussi, les constructeurs ont fait énormément de progrès.

Pourquoi choisir un écran LCD ?

Les écrans LCD sont les plus polyvalents du marché. Ils couvrent l’immense majorité des utilisations : jeux vidéo, TV, Cinema, Multimédia…

C’est aussi la solution technologique idéale pour un écran d’appoint. Si vous êtes à la recherche d’un second téléviseur ou si vous disposez d’une pièce plus petite : optez pour un écran LCD !

Les innovations

Sachez qu’on trouve actuellement des écrans LCD tactiles, et/ou capables de se connecter à Internet.

Les écrans LED

 

 

De quoi s’agit-il ?

Les écrans LED ne sont pas une catégorie de TV à part entière. Ils appartiennent à la famille des écrans LCD. Leur grande différence réside dans le rétrocéclairage qui se fait cette fois à l’aide de diodes permettant notamment de corriger les inconvénients majeurs des écrans LCD «standards».

Attention, il convient de différencier l’écran Edge LED du Full LED. Pour l’écran Edge LED, entre 300 et 400 LED encadrent le périmètre de l’écran et éclairent une plaque photoconductrice qui diffuse la lumière derrière la dalle.

Le Full LED consiste à avoir des LED sur l’ensemble du panneau rétroéclairant. Il comporte plus de LED que sur la technologie « Edge LED ». L’uniformité de la luminosité et le contraste sont donc meilleurs mais le téléviseur se révèle plus épais.

Intérêts / avantages

En plus des atouts d’un écran LCD, les TV Led ont d’autres intérêts majeurs.

  • La luminosité est encore plus importante grâce à la qualité de rétro-éclairage
  • Le contraste est bien meilleur que sur un écran LCD. On se rapproche de la qualité d’un écran Plasma sans toutefois l’égaler.
  • Un écran LCD est plus respectueux de l’environnement et plus écologique avec une consommation électrique plus faible (de l’ordre de 30 % par rapport à une TV LCD standard)
  • L’offre de TV LED est de plus en plus large et tend à se démocratiser.
  • Les écrans sont aussi plus fins et plus légers améliorant sensiblement le design des écrans les plus récents.

Inconvénient

  • Même si les tarifs baissent, les écrans LED restent plus chers que les TV LCD ou Plasma

Pourquoi choisir un écran LED ?

Vous souhaitez être à la pointe de le technologie ? Vous êtes à la recherche d’une qualité d’image exceptionnelle ? Le design est un élément déclencheur de votre achat ? Alors foncez pour un écran LED !

Les innovations

Comme pour les écrans LCD, il existe des TV LED tactiles et connectées. Toutefois, ces dernières ont la particularité de pouvoir être pourvues d’une technologie 3D (passive ou active).

 

Que retenir ?

 

 

 

 

Choisir son écran plat n’a rien de simple. Plasma, LCD ou LED, votre sélection doit se faire selon votre usage et la place que vous allouez à la TV dans votre foyer.

Vous êtes un cinéphile averti et ne jurez que par un écran de grande taille ? Le plasma est fait pour vous.

Vous êtes un adepte du zapping ou du jeux vidéo ? L’écran LCD vous ravira par sa polyvalence.

Vous souhaitez être à la pointe du design, de la technologie et de l’environnement ? Vous serez comblés par votre TV LED.

Une fois votre décision prise, d’autres critères importants seront à prendre en considération : la connectique, la résolution, le design, la taille de l’écran et bien sûr, le prix. Mais le plaisir des yeux en vaut la peine !

Qu’en est-il de la 3D ?

On trouve la technologie 3D sur ces trois types de technologie.

  • Si les écrans LCD sont les plus polyvalents, ergonomiques et abordables, ils disposent toutefois de noirs moins profonds.
  • Les écrans LED sont dotés d’un taux de contraste élevé et d’un design souvent élaboré. De plus, ils se révèlent moins gourmands en termes de consommation électrique.
  • Enfin, les écrans Plasma possèdent eux aussi leurs points forts : fluidité de l’image, brillance, grandes diagonales, taux de contraste optimal… Cependant, ils s’avèrent particulièrement encombrants.

Notez que la durée de vie qu’un écran plasma 3D est inférieure à celle des autres types d’écran.

Il faut savoir qu’un bon téléviseur 3D possède avant tout toutes les qualités d’un excellent téléviseur 2D. Qui plus est, il est important de prendre en compte le « taux de rafraîchissement » lors de votre choix. Ce dernier détermine la fluidité de l’image, ce qui n’est pas négligeable étant donné que l’écran doit afficher deux images pour une même scène  pour proposer une 3D fluide. Concrètement, il est conseillé d’opter pour un écran dont le taux est au minimum de 200 Hz…

Enfin, une prise HDMI High Speed permettra à l’écran de recevoir parfaitement les images 3D que lui envoient un lecteur Blu-ray 3D ou un Home cinema 3D.

 

source

http://blog.boulanger.fr/high-tech-multimedia/plasma-lcd-ou-led-quel-ecran-plat-choisir/

 

 

De l'analogique au numérique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De l'analogique au numérique 

 

L'apparition des écrans plats en lieu et place des écrans à tube a permis de gagner en encombrement et d'agrandir les surfaces d'affichage, mais a aussi amené une nouvelle manière de générer les images. Cette dernière est au cœur du fonctionnement de nos TV actuelles, il est donc essentiel d'en comprendre le fonctionnement.

Pour générer une image les écrans cathodiques fonctionnaient de manière entièrement analogique, le canon à électron des TV à tube balayait l'écran, de haut en bas et de gauche à droite, de très nombreuses fois par seconde. Concrètement, cela signifie que l'image n'était jamais affichée entièrement à l'écran, mais générée ligne par ligne, la persistance rétinienne donnant l'impression d'une image entière. Pour améliorer le confort visuel, certains téléviseurs à tube augmentaient la fréquence de balayage par seconde du faisceau d'électron (exprimée en Hertz).

Les écrans plats ont un mode d'affichage très différent. Le fonctionnement est ici purement numérique et basé sur des pixels. Pour un écran plat, chaque image est un ensemble de plusieurs milliers de points, appelés "pixels", pouvant chacun prendre une couleur (Rouge Vert Bleu), être éteint (noir) ou allumé (blanc).

Lorsque l'appareil reçoit l'information à afficher, il va découper l'image en autant de points que de pixels disponibles, déterminer la couleur de chacun d'entre eux et allumer ou éteindre chaque pixel en fonction de ces informations. L'image est donc affichée intégralement contrairement aux écrans à tube.

Ces différences sont fondamentales pour comprendre les technologies déployées dans les écrans actuels.

 

Aller plus loin : le fonctionnement d'un téléviseur à tube

Les écrans à tube avaient un mode de fonctionnement entièrement analogique, qui reposait sur un composant nommé "canon à électrons" (il s'agit du fameux "tube cathodique"). Comme son nom l'indique, ce dernier envoyait en permanence un faisceau d'électrons, très fin, qui venait percuter la vitre du téléviseur pour générer l'image. L'écran de ce type de téléviseurs était recouvert de matières phosphorescentes qui réagissaient au choc des électrons en créant un point lumineux. Une matière différente par couleur primaire (Rouge Vert Bleu) était utilisée pour les écrans couleurs.

 

Plasma ou LCD?

Il existe deux grandes technologies d'affichage au sein de la famille des écrans plats : le LCD et le Plasma. Chaque méthode d'affichage possède ses avantages et ses inconvénients, ainsi que ses supporters et ses détracteurs. Concrètement, aucune de ces deux technologies n'est parfaite, mais chacune est plus ou moins adaptée à certains usages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plasma

Les nuances de couleur obtenue pour chaque pixel d'un plasma dépendent de la tension électrique qui leurs est appliquée (cf "aller plus loin"). Il est possible de faire varier cette tension sur 256 niveaux par couleur, permettant d'obtenir pas moins de 16.7 millions de nuances de couleurs différentes (256 x 256 x 256)! Il s'agit là d'une des grandes forces du plasma, capable de rendre des dégradés très fins grâce à son panel de couleur élevé.

En parallèle, le plasma permet d'obtenir des noirs extrêmement profonds. En effet, si une cellule n'est pas stimulée, elle ne produit aucune lumière et est donc parfaitement noire! Nous verrons par la suite que le LCD ne permet pas d'éteindre entièrement un pixel.

Noirs très profonds (et donc très haut taux de contraste), bon rendu des couleurs et réactivité (les cellules de gaz réagissant quasi-instantanément au champ électrique) sont donc les plus grands atouts du plasma. Cependant, cette technologie n'est pas parfaite et souffre de certains défauts.

Pour différentes raisons, la technologie plasma est difficile à décliner sur de petites diagonales, obligeant à acquérir des téléviseurs de grande taille (plus d'un mètre de diagonale) pour bénéficier de ses avantages. De même la consommation des écrans plasma est supérieure à celle des écrans LCD, ce qui peut se ressentir sur la facture électrique si ce dernier est souvent allumé.

Enfin, le plus grand inconvénient des écrans plasma reste sans conteste le phénomène de marquage (encore appelé "brûlure" ou "burning"). Si une image fixe reste affichée en permanence sur l'écran pendant une longue durée (ex: logo d'une chaine, ou jauge de vie sur un jeu vidéo), il est possible de voir apparaitre une trace fantôme de cette image pendant plusieurs heures une fois cette dernière disparue (lors d'un changement de chaine ou de programme).

Les dernières générations de plasma corrigent en partie ces défauts (notamment concernant le marquage)

Le plasma est donc particulièrement adapté à un usage majoritairement orienté cinéma (films Blu Ray et DVD) et sport grâce à ses noirs profonds, ses dégradés et sa réactivité (aucune saccade dans les scènes rapides).

 

Aller plus loin?: le fonctionnement d'un écran plasma

Le fonctionnement d'un écran plasma est schématiquement assez simple. Derrière chaque pixel de la dalle se trouve trois cellules de gaz (argon, néon et xénon notamment), une pour chaque couleur primaire. Un réseau d'électrode va permettre à ces cellules d'être traversées par un courant électrique, leur faisant produire des rayons ultraviolet. Enfin, une couche de phosphore va permettre de transformer ces UV en lumière visible par l'œil humain, colorée en rouge vert ou bleu. Chaque pixel de couleur est donc la résultante de la stimulation individuelle de trois cellules de gaz.

 

 

 

LCD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le LCD (pour Liquid Crystal Display, ou "affichage à cristaux liquides) fonctionne de manière très différente du plasma. Un écran LCD est une sorte de "sandwich" de différentes couches, dont le cœur serait constitué d'une plaque de cristaux liquides. Ces derniers ont la capacité de moduler la quantité de lumière qui peuvent les traverser en faisant varier leur opacité. C'est cette capacité qui va être utilisée pour générer l'image.


Chaque pixel est divisé en sous-pixel (Rouge/Vert/Bleu) grâce à des filtres placés devant la couche de cristaux liquide. Derrière cette dernière se trouve une source lumineuse, qui permettra de générer l'image. Lors de l'affichage, la lumière émise par le rétro éclairage va venir traverser la couche de cristaux liquides, qui va selon les zones laisser passer plus ou moins de lumière. Une fois passée par les filtres Rouges Verts et Bleus, cette dernière va composer chaque pixel de l'image.

Ce mode de fonctionnement permet aux écrans LCD de consommer nettement moins que les écrans plasma, et d'être déclinés sur des petites et moyennes diagonales. De fait, la technologie LCD est aujourd'hui très largement majoritaire sur le marché et bénéficie de l'attention de la totalité des fabricants du marché, qui proposent un très large choix d'écrans LCD. De plus, étant sensiblement plus légers que les plasma, il est plus facile de composer une installation murale avec un LCD.

Enfin, avantage important des écrans LCD, ces derniers s'accommodent mieux aux pièces lumineuses ou fortement éclairées, là ou les plasma sont plus à l'aise dans des pièces sombres.

La technologie LCD a cependant elle aussi des inconvénients, dont une réactivité moindre que celle du plasma. Cependant l'un des plus connus reste la sensibilité au phénomène de "pixel mort". Il arrive qu'avec le temps un ou plusieurs pixels restent bloqués indéfiniment dans un état donné (noir, blanc, rouge, vert, bleu), provoquant ainsi une gêne pour le spectateur.

Enfin, comme nous l'avons vu, contrairement aux cellules de gaz des écrans plasma, les cristaux liquides des écrans LCD n'émettent pas leur propre lumière et nécessitent une source de rétro éclairage pour afficher l'image. De cette particularité découle l'un des principaux défauts des écrans LCD: ces derniers peinent à afficher un noir profond. Les cristaux liquides laissent en effet toujours passer un peu de lumière, ce qui ce traduit par un noir plus clair et moins profond que le noir pur des plasma.

Les écrans LCD sont économiques à l'usage, fins et très polyvalents. Ils sont donc particulièrement adaptés à un usage mixte (émissions de TV, jeux vidéo, visionnage de fichiers multimédia...). Le grand choix de modèle sur le marché permet de trouver très facilement un écran répondant parfaitement à vos besoins.

Les LED, nouvelles venues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'une manière générale, la source de rétro éclairage la plus couramment utilisée au sein des écrans LCD sont les tubes CCFL, qui se rapprochent des tubes néon utilisés pour l'éclairage domestique. Le fond de l'écran est tapissé de tubes CCFL, plus ou moins nombreux selon les modèles, dont il est possible de faire varier l'intensité lumineuse. Cette méthode présente l'avantage d'être économique et parfaitement maîtrisée.

Cependant, leur usage implique un téléviseur relativement épais (le plus souvent entre 12 et 15 cm), et ne permet pas de faire varier finement le contraste d'une image (la luminosité baisse sur toute la longueur du tube concerné). Les téléviseurs moyens et haut de gamme utilisent donc aujourd'hui un nouveau type de rétro éclairage: le rétro éclairage par LED.

Les LED (ou "diodes électroluminescentes" en français) sont plus petites qu'un tube CCFL et consomment nettement moins, tout en étant plus lumineuses. Elles permettent donc d'obtenir des téléviseurs plus fins (quelques centimètres d'épaisseur), et d'obtenir un meilleur taux de contraste. Il est possible de rencontrer des téléviseurs LCD dits "Full LED" et "EDGE LED".

Dans une TV Full LED, l'arrière de l'appareil est tapissé de LED (chacune d'entre elle éclairant plusieurs pixels). Cette méthode permet de rehausser sensiblement la luminosité de l'écran, mais aussi de gérer finement le contraste de l'image grâce au "Local Dimming". Cette technique permet de baisser l'intensité d'une LED unique pour assombrir une zone très précise de l'image sans impacter le reste de l'image comme le ferait un tube CCFL. De plus, cette technique, couplée à l'utilisation de LED RGB, permet d'afficher un nombre de couleur sensiblement supérieur à celui d'un LCD classique ou EDGE Led. En contrepartie, les écrans Full LED affichent un prix à la hauteur de leurs performances et sont réservés au haut de gamme.

  La majorité des écrans à rétro éclairage LED utilise la technique dite du "EDGE LED". Dans cette configuration, les LED sont intégrés dans les bords gauches et droits de l'écran. Le rétro éclairage n'étant plus arrière mais latéral, il est possible d'affiner encore l'écran, les écrans plats les plus fins utilisent donc tous le EDGE LED. Les appareils EDGE LED conservent l'avantage d'une luminosité accrue et d'une consommation réduite mais perdent la capacité à profiter du local dimming. Ils se situent donc entre les TV à tubes CCFL et les TV Full LED, tant en terme de qualité d'affichage que de prix, en faisant d'excellents milieux de gamme.

 

 

Les écrans LCD à rétro éclairage LED permettent donc d'obtenir des écrans plus fins et plus légers, tout en améliorant la qualité d'image produite. Le Full LED représente le meilleur de la technologie LCD actuelle, mais reste onéreuse. Les écrans EDGE LED permettent quant à eux de profiter de la majorité des avantages des LED pour un coût moins élevé.

 

source

http://www.boulanger.fr/content/bfr/animation/bcbu/ecrans-plats.html


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : SAV AUCHAN_DOMINIQUE TECHNICIEN INFORMATIQUE
  • SAV AUCHAN_DOMINIQUE TECHNICIEN INFORMATIQUE
  • : actualte du sav auchan
  • Contact

Compteur pour blog,facebook,forum..

Recherche

Archives

Pages