Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 11:06

Auchan Montauban ecologie (4)

 

Le nouvel hypermarché Auchan Montauban qui a ouvert ses portes hier au cœur du Centre Commercial les Trois Rivières va devenir le centre commercial le plus économe en énergie de France avec une consommation de 325 kWh/m2/an.

De sa conception à son exploitation en passant par son chantier, ce dossier a été pensé dès l'origine par Auchan et Immochan dans le sens du développement durable. Auchan Montauban respecte pas moins de 7 cibles de Haute Qualité Environnementale.

Pour cela, le centre intègre des avancées technologiques majeures. Premier projet du groupe Auchan à anticiper la nouvelle Réglementation Thermique 2012, il se caractérise par un système d'éclairage naturel nouvelle génération unique en France et par une isolation renforcée. Il sera également équipé d'une des centrales photovoltaïques les plus importantes de France pour un site commercial.

Pour limiter les transports et renforcer l'activité locale en favorisant la création ou la pérennisation d'emplois, la priorité a été donnée, chaque fois que c'était possible, à des entreprises locales. Par ailleurs, lors de l'appel d'offre, il a été demandé à l'ensemble des entreprises candidates d'estimer elles-mêmes le bilan carbone de leur contribution au chantier.


Le chantier vert s'est caractérisé par plusieurs engagements :


- La présence à temps complet d'un responsable « chantier vert »
- La propreté du chantier, l'organisation des stockages, stationnements et livraisons
- La limitation des nuisances aux riverains dues au bruit, à la poussière, ou à la boue
- La gestion de la collecte et de la revalorisation des déchets
- Le respect de la biodiversité du site et de la végétation existante
- La limitation des consommations en électricité et en eau au cours du chantier
- L'enregistrement des flux de matériaux entrants et sortants du site
- La priorité absolue donnée à la sécurité : l'accès du chantier est totalement indépendant de celui à l'hypermarché actuel et des habitations voisines. L'accès des poids lourds est géré en fonction des heures de l'école mitoyenne

Des exemples de réalisations concrètes :

- Afin de limiter les transports de terres, le volume des déblais reste en permanence égal au volume de remblais
- Les matériaux sont traités sur place afin de limiter au maximum l'apport de matériaux neufs.
- Lors des travaux de démolition des bâtiments existants, les gravats sont concassés dans une centrale à proximité du site
- Les enrobés mis en œuvre sont de type « basse température » et réalisés à l'aide de liant végétal
- Le marquage au sol est réalisé à l'aide de peinture sans solvant.


L'intégration dans le milieu naturel


Pour une meilleure intégration paysagère, l'architecture du centre a été inspirée par l'architecture locale : les arcades et les briques rouges qui caractérisent le centre ville montalbanais. Le bâtiment a eu recours à des matériaux naturels (granit et pierre) utilisés dans les constructions de la région :

Pour marquer symboliquement l'ancrage local du centre, un fruitier, bâtiment construit au début du XXe siècle pour stocker les pommes, a été rénové et conservé sur le parking du centre.

La question du bruit a également été traitée : le centre a fait le choix d' une isolation acoustique très soignée évitant aux habitations voisines de subir le bruit dû à l'activité du centre commercial, ainsi que pour le confort des clients à l'intérieur du centre.

Par ailleurs, tout a été fait pour rendre le site accessible aux modes de transport doux. Dans la configuration définitive du site, à partir de janvier 2011, une place prépondérante sera accordée aux piétons, vélos, véhicules propres, transports en commun :

- Un large espace sera réservé à la circulation des piétons et des cyclistes
- Les véhicules « propres » seront pris en considération et des bornes de charge électriques mises à disposition
- La bande de circulation des véhicules a été éloignée au maximum du parvis piétonnier en façade principale
- Les transports en commun sont pris en compte : un arrêt de bus desservi par une circulation douche est prévu sur le parking clients

La construction du centre s'est fait en concertation avec les élus locaux - la ville a su saisir l'opportunité de ce projet pour transférer et moderniser l'école Jean Moulin qui se trouvait sur le site et ainsi permettre aux enfants de s'épanouir dans un environnement plus adapté.

La recherche de l'efficacité énergétique maximale


Le centre commercial s'inscrit dans les principes des Bâtiments Basse Consommation. Le centre est extrêmement économe dans ses consommations d'énergie grâce à une efficacité énergétique renforcée en matière d'éclairage, d'air conditionné, de ventilation, de chauffage, et grâce à l'utilisation d'énergie renouvelables.

Les différentes mesures prises devraient permettre de réduire la consommation énergétique globale de 44 % par rapport à l'ancien bâtiment (de 584 kWh/m2/an à 325 kWh/m2/an) malgré une augmentation de la surface du bâtiment de plus de 20%.

Sur le plan de l'éclairage, le centre s'est doté d'un système d'éclairage zénithal, unique en France pour un équipement commercial, basé sur l'utilisation d'un toit en shed qui génère un maximum de luminosité sans apport calorifique. Grâce à cette toiture en dents de scie, inspirée de l'architecture des fabriques industrielles du XIXe, dont les plans inclinés sont vitrés, la totalité de l'aire de vente de l'hypermarché, les réserves et les bureaux et une partie de la galerie commerciale bénéficient de la lumière naturelle.

L'éclairage extérieur est assuré par un système de led et de capteurs de présence qui modulent l'éclairage selon que des personnes se trouvent ou non à proximité de la source lumineuse. De même, les locaux du magasin hors surface de vente sont équipés de détecteurs de présence qui permettent d'éteindre automatiquement la lumière si aucune personne ne se trouve dans une pièce.


Le centre commercial les Trois Rivières est aussi le premier projet mené par Auchan et Immochan à anticiper la nouvelle réglementation thermique qui se mettra en place dans 2 ans : la RT 2012.

Dans ce cadre, un soin particulier a été apporté à l'isolation du bâtiment grâce à la conception de la coque du magasin, qui a été renforcée à certains endroits par rapport aux normes habituelles, avec un triplement de l'épaisseur de laine de verre. Les entrées ont été conçues pour éviter au maximum les déperditions de température.

De même, le souci d'efficacité énergétique a été pris en compte pour la climatisation, la ventilation et le chauffage.

Des sondes CO2 permettent de réguler l'entrée d'air venant de l'extérieur afin de limiter l'entrée d'air chaud en été et d'air froid en hiver.

Le système de production thermique du magasin n'utilise aucune chaudière, ni aucun ballon d'eau chaude. Ce système permet d'optimiser l'utilisation des calories produites puisque Le chauffage et la climatisation sont produits par la récupération des calories issues de la production de froid alimentaire. Les calories sont également récupérées et stockées dans une cuve sprinkler de 900 m3 et peuvent être utilisées par exemple pour le chauffage du centre en hiver. Les calories produites en excès sont évacuées du centre par des aérocondenseurs situés sur le toit dont l'action est facilitée par une terrasse végétalisée qui permet de diminuer la température ambiante de 7°.

La production de froid alimentaire sur le magasin se caractérise par l'utilisation de fluides frigoporteurs naturels, et l'absence totale de recours aux CFC (fluides frigorifiques nuisibles à l'environnement). Conséquence, aucun Co2 n'est rejeté dans l'atmosphère.

Par ailleurs, afin de réduire les consommations des meubles froids, des rideaux de nuit ont été apposés sur les meubles verticaux, et des couvercles coulissants sur les meubles basse températures horizontaux.

Sur le plan des énergies renouvelables, le centre se caractérise par une centrale photovoltaïque forte de 5200 m2 de panneaux qui seront apposés durant l'automne sur le toit du bâtiment. Cette centrale devrait permettre de produire l'équivalent d'un tiers des besoins énergétiques de l'hypermarché.

De plus, l'eau chaude sanitaire est produite à l'aide de panneaux solaires thermiques posés sur le toit du magasin.

Conséquence, le projet de l'hypermarché de Montauban a reçu le prix INGRES décerné par la CCI de la ville qui récompense chaque année le dossier le plus innovant du point de vue de l'efficacité énergétique.

Une gestion optimale de l'eau

Les économies d'eau sont également une priorité du centre commercial Les Trois Rivières.

Les parkings ont été spécialement conçus pour récupérer et stocker l'eau pluviale avec des puits de captage souterrains (pour limiter la pollution visuelle). Elle peut ainsi servir pour l'arrosage des espaces verts, pour l'alimentation des sanitaires et le nettoyage des sols des couloirs et du parvis.

Par ailleurs, des réducteurs de débit sont installés sur tous les robinets.

Sur l'hypermarché, l'ensemble de ce dispositif permettra d'économiser 20 % de la consommation d'eau annuelle (de 3000 m3 à 2400 m3).


Une gestion des dechets performante

Auchan Montauban s'est donné pour objectif de traiter 100 % de ses déchets. Pour cela, l'ensemble des collaborateurs a été formé au tri. Un responsable dédié a été nommé pour accompagner les collaborateurs au quotidien et les sensibiliser au recyclage. Il est également chargé de rechercher en permanence les meilleures solutions de valorisation.

De plus, début 2011, le centre commercial va se doter d'une station verte sur le modèle de celle expérimentée à Blois. Le principe est de proposer au consommateur de trier et rapporter ses bouteilles plastique, ses cannettes et ses boites de conserves. En fonction du nombre de bouteilles ou canettes recyclées qu'ils rapporteront, les clients alimenteront une cagnotte qui chaque mois sera reversé à une association caritative locale sous forme de bons d'achat.

 

Source

http://ecologie.dominique.over-blog.com/article-auchan-montauban-un-centre-commercial-tres-econome-en-energie-59470691.html

 

Dominique

 

AGENCE-ENGLOS-2008.jpg

 

Repost 0
sav auchan dominique technicien - dans AUCHAN ECOLOGIE
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 13:52

Le nouveau centre commercial Auchan de La Croix-Saint-Ouen situé au Nord-Est de Paris (60 Oise) innove, avec l'installation d'une éolienne à proximité de sa station service. L'éolienne de 7,5m de haut a été mise en service par Weole Energy. D'une puissance de 10kW, elle permettra au site de produire sa propre électricité, afin d'alimenter le magasin et éventuellement, dans le futur, les voitures électriques qui feront le plein à la station service (...)"
http://www.enerzine.com/3/8720+une-eolienne-sur-le-parking-dun-hypermarche+.html

Une éolienne de 10kW permet de produire entre :

10 kW x 8760 heures x 0.20 = 17500 kWh par an (site moyennement venté, onshore)
10kW x 8760 heures x 0.35 = 30000 kWh par an (site littoral par exemple)
(une éolienne de 20kW permet de produire le double)

Une voiture électrique standard consomme 0,15kWh par km.
L'éolienne de la station du centre commercial d'Auchan permet donc d'alimenter une voiture qui parcourt 116600 km par an, soit 10 voitures électriques qui parcourent 11660 km chacune par an. BRAVO aux responsables de ce centre commercial, ils montrent la voie à suivre.

L'installation d'une éolienne de 1000 kW sur le même site permet d'alimenter 1000 voitures.
Malheureusement, les procèdures pour obtenir une autorisation pour des éoliennes de cette puissances sont longues et hyper-pénibles en France.

Le département de l'Oise bénéficie d'un bon gisement éolien.

- Olivier


NB1 - Pour les sites littoraux bien ventés, le facteur de capacité monte entre 30% et 40%. Dans l'état d'Oaxaca, au Mexique, le facteur de capacité (onshore) est de 50%. Le facteur de capacité moyen pour les éoliennes installées aux USA entre 2004 et 2007 était compris entre 33 et 35% (et un quart des éoliennes installées sur la période ont un facteur de capacité supérieur à 40%). Avant 1998, le facteur de capacité moyen aux USA était de 22%.  
Source :
http://www.stanford.edu/group/efmh/jacobson/PDF%20files/ReviewSolGW09.pdf (page 6)

NB2 - L'energy payback time de l'éolien est inférieur à 6 mois : En 6 mois, une éolienne rembourse l'énergie qui a été nécessaire pour sa construction (production des métaux etc.). Même avec sur un site peu venté, le bilan énergétique, environnemental et sanitaire de l'éolien est excellent. Et ceci quel que soit la taille de l'éolienne.

NB3 - La rentabilité d'une installation éolienne dépend bien entendu du facteur de capacité et de la législation du pays considéré. En France, il convient de saluer les efforts de ceux qui installent des petites éoliennes car rien n'est fait pour les aider.

 


 




Source

http://www.electron-economy.org/article-france-un-centre-commercial-de-l-oise-se-met-au-micro-eolien-39725368.html

Repost 0

Présentation

  • : SAV AUCHAN_DOMINIQUE TECHNICIEN INFORMATIQUE
  • SAV AUCHAN_DOMINIQUE TECHNICIEN INFORMATIQUE
  • : actualte du sav auchan
  • Contact

Compteur pour blog,facebook,forum..

Recherche

Archives

Pages